Aller au contenu principal

EXPOSITION 'Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) + Un parcours contemporain des métiers d'art

 
AccueilLes expositionsEXPOSITION 'Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) + Un parcours contemporain des métiers d'art

Informations pratiques

Tarifs : Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €
Gratuit pour les moins de 18 ans.
Avec la carte Paris Musées accès coupe-file et illimité aux expositions des musées de la Ville de Paris.

Visioguide : visitez l'exposition accompagné par les commissaires de l'exposition. En location à 5 € à l'accueil du musée en français et anglais.

Achetez vos billets coupe-file

Musée de la Vie romantique: adresse et horaires

Hotel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal
75009 Paris

Téléphone :
+33 (0)1 55 31 95 67

Horaires d'ouverture :
Du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Fermé les lundis et certains jours fériés.

Ouvertures en 2017 : 15/04, 25/05, 04/06, 14/07, 15/08

Accès :
Métro : Saint-Georges (ligne 12), Pigalle (ligne 2 ou 12), Blanche (ligne 2), Liège (ligne 13)

Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) + Un parcours contemporain des métiers d’art
26 avril – 1er octobre 2017

Entre science et beaux-arts, Pierre-Joseph Redouté incarne l’apogée de la peinture florale ; surnommé le « Raphaël des Fleurs », il est devenu un modèle encore célébré aujourd’hui grâce à l’élégance et à la justesse de son interprétation d’une nouvelle flore venue orner les jardins entre la fin de l’Ancien Régime et la Monarchie de Juillet.
Grâce à la générosité du Muséum national d'Histoire naturelle, le musée de la Vie romantique organise pour la première fois en France, une exposition consacrée à Redouté et à son influence. Peintre botaniste, il a contribué à l’âge d’or des sciences naturelles en collaborant avec les plus grands naturalistes de son temps. Il a répondu à leur préoccupation de classement et d’identification de plantes rapportées des quatre continents en les reproduisant à l’aquarelle sur de précieux vélins avec une rigueur scientifique et un talent artistiques inégalés. Peintre des souveraines, de l’impératrice Joséphine à la reine Marie Amélie, il est aussi graveur, éditeur, et professeur.
 
Plus de 250 peintures, aquarelles, objets d’art, et vélins qui, en raison de leur fragilité, seront présentés suivant un accrochage en partie renouvelé en trois « saisons » proviennent de nombreuses collections publiques françaises (musée du Louvre, musée des Beaux-Arts de Lyon, musée de Grenoble, musée Fabre de Montpellier…) et des musées de Belgique.

À FLEURS D’ATELIERS – PARCOURS MÉTIERS D’ART
« En résonance, Ateliers d’Art de France propose un parcours de créations métiers d’art inédit, déployé au sein des collections permanentes et des espaces extérieurs du musée. 26 créateurs contemporains dialoguent avec l’œuvre de Redouté et montrent la vitalité toujours actuelle du motif de la fleur. »
Argent, bronze, coton, émaux sur cuivre, grès, laine, mosaïque, papier, plâtre, plume, porcelaine, silicone, soie, terre crue, verre…
Sous l’impulsion d’Ateliers d’Art de France, 26 créateurs façonnent la matière pour réaliser une quarantaine d’œuvres originales qui prendront vie dans le jardin et les salles du musée de Vie romantique.

Cette exposition est réalisée avec le partenariat exceptionnel du Muséum national d’Histoire naturelle. Le parcours contemporain est co-organisé avec Ateliers d’Art de France.

FLEURISSEMENT DES ESPACES PAR LA MAISON DEBEUALIEU :
La collaboration
entre Pierre Banchereau (maison DEBEAULIEU) et le Musée de la Vie Romantique, pour cette exposition dédiée à l’artiste Pierre-Joseph Redouté, prend ici tout son sens en célébrant l’élégance, la beauté et le raffinement des fleurs.
Pierre Banchereau, fleuriste parisien, passionné par la fleur et le design.
Sous l'influence à la fois de la peinture classique flamande du XVIIe siècle, et de références bien plus contemporaines telles que les œuvres de l’artiste Gerhard Richter, il aspire aujourd’hui à proposer un nouveau regard sur les fleurs. En créant de nouvelles associations, de végétaux et de couleurs, il nous fait redécouvrir certaines variétés désuètes venues du monde entier en les rendant modernes et en les sublimant.

Commissariat
Catherine de Bourgoing, commissaire invitée, historienne des jardins
Jérôme Farigoule, directeur du musée de la Vie romantique
Sophie Eloy, directrice adjointe du musée de la Vie romantique


Crédits : Pierre Joseph Redouté (1759-1840), Fritillaire impériale dans Les Liliacées par Augustin Pyrame de Candolle, Pierre-Joseph Redouté, François de Laroche, Alire Raffeneau-Delile, Paris, 1802 – 1816, Paris, MNHN, Direction des Collections, Bibliothèque centrale © Muséum national d'Histoire naturelle / Dist. RMN  et Stéphanie Martin 'Verdure', 2016 (c) Maxence Gross

Dossier de presse

Communiqué de presse

Press release

Ateliers d'Art de France + Dossier de presse

Le Muséum national d'histoire naturelle

La Maison Debeaulieu

 


À découvrir pendant cette exposition :

  • Eventail brisé, "Les pots de fleurs" : corne blonde repercée et gouachée, pierre en verre topaze. 1820. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris. - © Françoise Cochennec /Galliera/ Roger-Viollet
  • Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) Papaver Somniferum. Aquarelle et crayon noir sur vélin,1839. Paris, musée de la Vie romantique - © Musée de la Vie romantique / Roger-Viollet
  • Antoine Chazal (1793-1854) Hommage à Gérard Van Spaendonck, 1830 Roubaix, La Piscine, musée d’Art et d’Industrie André Diligent - Photo © Musée La Piscine (Roubaix), Dist. RMN-Grand Palais / Alain Leprince / Service presse/ MVR
  • A.T BRONGNIART, le père (1739-1813) Projet de décor pour vase Floréal, 1806, Sèvres,Cité de la Céramique - Photo © Sèvres, Cité de la céramique, Dist. RMN-Grand Palais / Le Studio Numérique.Service presse/Musée de la Vie romantique
 

Nouvelles acquisitions

A découvrir
dans l'Hôtel Scheffer-Renan